Accueil PixAuto.net Agenda PixAuto.net Contact PixAuto.net Facebook

43e Salon Retromobile « Le Passé a toujours un futur » - 2/5

Salon-Retromobile,
26 - Une exposition exclusive rendait hommage à un pilote au talent incontestable : Jean-Pierre Wimille. Vainqueur de nombreuses compétitions internationales dont certaines comptent parmi les plus mythiques au monde, le pilote a par la suite dédié sa carrière à la conception de la « voiture du futur ». Reconnu parmi les plus grands, le destin de Jean Pierre Wimille s’achève tragiquement en janvier 1949, en Argentine, lors de l’essai d’une Gordini sur le Circuit de Palermo.
Salon-Retromobile,
27 - Reconnu dans le monde automobile pour son coup de volant exceptionnel, Jean Pierre Wimille remportera 22 compétitions internationales au cours de sa carrière dont certaines parmi les plus mythiques au monde comme les 24H du Mans, la Coupe de Paris ou encore le Grand prix de l’ACF à Montlhéry. En 1946, il remporta 8 compétitions dont 3 victoires successives au volant de cette puissante Alfa Romeo 308 : la Coupe de la Résistance, le Grand Prix du Roussillon et le Grand Prix Burgundy.
Salon-Retromobile,
27 - Monoplace Gordini Type 15.
La rencontre entre Jean Pierre Wimille et Gordini est l’une des plus belles histoires de la compétition automobile. Les modèles Gordini, bien que moins impressionnants que les Bugatti et les Alfa Roméo avec lesquels le pilote avait l’habitude de concourir, se démarquent rapidement grâce à son talent. Avec 5 victoires au compteur en moins de 2 ans, le binôme Gordini/Wimille s’impose rapidement dans le milieu du sport automobile.
Salon-Retromobile,
28 - Parallèlement au conflit, le pilote mène une réflexion autour du véhicule du futur. Il imagine une automobile dotée d’une boite de vitesses à commande électrique, venant bouleverser les codes établis par des constructeurs centenaires. La concrétisation de ce projet ne verra le jour qu’au lendemain de la guerre, en 1946, avec la première apparition du prototype de la Wimille 01.
Salon-Retromobile,
29 - Interpelé par cette idée de véhicule du futur, Maurice Dolfus alors PDG de Ford France offre à Wimille les moyens pour concrétiser son projet. Le pilote signe un contrat avec la marque le 28 février 1948. Un département « Voitures Spéciales » est créé par le constructeur de Détroit pour produire les automobiles Jean Paul Wimille. Le premier modèle né de cette collaboration, sera la JPW 01. Pour ce véhicule, Wimille fera appel à l’atelier Faget Farnet pour la carrosserie et au jeune styliste Philippe Charbonneaux qui proposera un design respectant la ligne très aérodynamique du véhicule. Aboutissement d’un projet né durant la guerre, ce modèle résolument moderne avec une ligne futuriste sera présenté avec succès au Grand Palais lors du Salon de l’Auto en 1948.
Salon-Retromobile,
30 - La disparition prématurée du pilote marqua également la fin du projet Wimille GT, tel qu’il était imaginé par Jean Pierre Wimille. Bien que défendu par Ford et arrivé à maturité, ce sera finalement un nouveau prototype de type « Cyclope » qui sera présenté au concours d’élégance du Bois de Boulogne en 1949. Malgré le succès de ce modèle lors du concours, Ford décida en juin 1949 d’abandonner la conception d’automobile JP Wimille.
Salon-Retromobile,
31 -
Salon-Retromobile,
33 - Abarth-Simca 1300 GT Corsa (1963).
Salon-Retromobile,
34 - Abarth OT 2000 Periscopio (1968).
Salon-Retromobile,
35 - Abarth 750 Baldero Record Monza.
Salon-Retromobile,
36 - Fiat-Abarth OT 2000 coupé America.
Salon-Retromobile,
37 - Fiat-Abarth 2000 Monoposto Record (1965).
Salon-Retromobile,
38 - Fiat-Abarth 500 Record Pininfarina (1958).
Salon-Retromobile,
39 -
Salon-Retromobile,
40 -
Salon-Retromobile,
41 - Pour retrouver les clubs, il fallait pousser jusqu'au pavillon 3, toutefois, il y avait plus d'espace pour mettre en valeur les véhicules. Voici un bon exemple avec ces trois cyclecars qui émergent de cette grange : Bedelia BD2 (1912), Morgan Sporting (1923) et Darmont Special (1926).
Salon-Retromobile,
42 - Alfa Romeo 12 C37.
Salon-Retromobile,
43 - Ferrari 166 MM.
Salon-Retromobile,
44 - Monoplace Talbot 1500 GP (1927).
Salon-Retromobile,
45 - 2018 est aussi une année anniversaire pour la marque au Lion !
La 504 a soufflé ses 50 bougies sur le Salon
Salon-Retromobile,
46 - Ferrari 250GT Tour de France (1958).
Salon-Retromobile,
47 - Ferrari 250GT Berlinetta.
Salon-Retromobile,
48 - Maserati 250F de 1957 ex Hon Patrick Lindsay.
Salon-Retromobile,
49 -
Salon-Retromobile,
50 - Kawasaki Z900.
Remonter