Accueil PixAuto.net Agenda PixAuto.net Contact PixAuto.net Facebook

89e Geneva International Motor Show - Nos coups de coeur - 1/6

A l’occasion du 89e Salon de l’auto de Genève, près de 100 premières étaient à découvrir dans les halls du Palexpo.
C’est dans un contexte difficile que les constructeurs acculés par les bureaucrates de Bruxelles, explorent depuis quelques années de nouvelles solutions pour minimiser l’impact de la voiture sur l’environnement. La « fée électrique » semble avoir la faveur des nouveaux concepts, la pile à combustible reste marginale, tout comme les solutions à base de biocarburants. Toutefois, en regardant les fiches techniques des véhicules 100% électriques, aucun ne semble être aujourd’hui en mesure de faire Paris / Genève, sans faire un (des) arrêt à une borne de recharge !
Heureusement, les designers et les petits constructeurs, ne manque pas d’idées pour susciter l’envie des consommateurs. A Genève, il y a aussi aux côtés des dernières innovations technologiques, les expositions thématiques sur les 70 ans d’Abarth ou la célèbre marque de chronographe Tag Heuer., qui rappelle son affinité avec le sport automobile. Focus sur les véhicules atypiques qui ont rythmé notre visite...

Le site de l'organisateur : https://www.gims.swiss/

Salon
1 - La star du Salon cette année est incontestablement la « Voiture Noire ».
Une fois de plus, le constructeur français d’automobiles de luxe, Bugatti, repousse toujours plus loin ses propres limites, en dévoilant ce chef-d’œuvre du sur-mesure, à l’instar des plus grands noms de la haute couture parisienne.
Salon
2 - Modèle exclusif, la « Voiture Noire » est un hommage au modèle éponyme disparu depuis la Seconde Guerre mondiale, la Type 57 SC Atlantic de Jean Bugatti, sa création la plus célèbre. L’élément visuel le plus emblématique de ce modèle est la crête qui part de l’extrémité avant de la charnière du capot moteur et court jusqu’à l’arrière du véhicule, faisant de celui-ci un archétype d’intemporalité et une voiture Grand Tourisme d’exception. C’est aujourd’hui l’une des voitures anciennes les plus chères du monde. Seuls quatre exemplaires de l’Atlantic ont été construits entre 1936 et 1938, chacun se distinguant par de nombreux détails personnalisés. Trois de ces coupés existent encore aujourd’hui. Le deuxième exemplaire, piloté par Jean Bugatti lui-même ou par l’un ou l’autre de ses amis pilotes de la marque, a disparu depuis plus de 80 ans, devenant ainsi l’une des plus grandes énigmes du monde de l‘automobile. Le coupé s’est volatilisé au moment de l’invasion de l’Alsace par les troupes allemandes, alors qu’il devait être expédié vers une région plus sûre.
Salon
3 - Se présentant comme le modèle Grand Tourisme par excellence, la nouvelle « Voiture Noire » ne cède en rien à son illustre devancière créée par Jean Bugatti en matière d’exclusivité, de performance et de luxe. Sous le capot de ce modèle d’exception, il y a le célèbre moteur 16 cylindres de la marque, unique en son genre dans le monde de la construction automobile, un véritable chef-d’œuvre de mécanique. Ce moteur 16 cylindres de 8 litres de cylindrée développe 1 500 ch (1 103 kW) pour un couple de 1 600 Nm, une puissance exceptionnelle rendue visible à l’arrière par la présence de six sorties d’échappement faisant honneur à ce 16 cylindres hors normes. Ce modèle unique a d’ores et déjà été acheté pour 11 millions d’euros (hors taxes) par un grand amateur de la marque (Ferdinand Piëch, ancien dirigeant du groupe Volkswagen), ce qui en fait la voiture neuve la plus chère de tous les temps.
Salon
4 - Jean Bugatti aurait fêté ses 110 ans cette année, tout comme l’entreprise.
Salon
5 - Egalement présentée au public de Genève pour la première fois, la Chiron Sport « 110 ans Bugatti » a aussi des atouts à faire valoir. En plus de tous les avantages de la Chiron Sport, cette édition spéciale qui se pare des couleurs du drapeau tricolore avec une carrosserie et un habitacle ornés de bleu, de blanc et de rouge, offre non seulement un toit en verre « Sky View » comme équipement standard, mais également nombre d´équipements conçus spécifiquement pour ce modèle. L'édition limitée à 20 exemplaires à un prix net de 3 millions d'euros est déjà vendue.
Salon
6 - Le troisième modèle présent sur le stand aux côtés des deux premières mondiales, est la Bugatti Divo, une hypersportive limitée à 40 exemplaires qui bénéficie d’une accélération latérale accrue par rapport à la Chiron grâce à l’optimisation de son aérodynamique.
Salon
7 - Sur le stand de Bentley ont célèbre les 100 ans de la marque anglaise avec notamment la présence d'une historique 4 1/2 Litre « Blower » #9 de Sir Henry Ralph Stanley « Tim » Birkin, l'un des premiers « Bentley Boys » des années 1920 et 1930.
Salon
8 - La Continental GT numéro 9 rend hommage aux modèles des « Bentley Boys » qui se sont illustrés aux 24 Heures du Mans. Seuls 100 exemplaires de la #9 seront fabriqués à la mains cette année par Mulliner à Crewe, en Angleterre, à partir de la Continental GT.
Salon
9 - Avec une vitesse de pointe de 306 km/h et une accélération de 0 à 100 km/h en 3,9 secondes, le Bentley Bentayga Speed est le SUV de série le plus rapide du monde. Dans les années 20/30, Ettore Bugatti disait d'une petite phrase assassine, que la Bentley 4 1/2 Litres était « le camion le plus rapide du monde » !
Salon
10 - L'habitacle de la Bentley Continental GT Convertible est un vrai salon roulant.
Salon
11 - Sur le stand du Concours d'Elégance Suisse, vous pouvez découvrir cette Bentley 3 litres Red Labbel Speed de 1927.
Le prestigieux concours aura lieu du 21 au 23 juin 2019 au Château de Coppet en Suisse.
Salon
12 - Chez Citroën aussi on célèbre les 100 ans d'audace et d'innovation de la marque aux chevrons, avec notamment une Traction Avant 11 BL qui a bouleversé en son temps l'automobile.
Salon
13 - En sera t-il de même avec sa vision d'avenir ?
En Première Mondiale Citroën dévoile sa vision de la mobilité urbaine pour tous avec Ami One Concept.
Salon
14 - A l’image de 2 CV qui a apporté la liberté de mouvement au plus grand nombre, Ami One Concept libère la mobilité urbaine pour tous avec son caractère unique, populaire, prônant une nouvelle expérience !
100% connecté et 100% électrique, accessible sans permis, dès 14 ans, Ami One Concept, propose une utilisation « à la carte », de 5mn à 5 ans, allant de l’autopartage à l’achat en passant par la location.
Salon
15 - En collaboration avec le musée Klairmont Kollections (Chicago, Illinois), Goodyear présente en première mondial la Golden Sahara II, fraichement restaurée. Voiture emblématique des années 50 et 60, la Golden Sahara II était l’un des premiers concepts de véhicules autonomes. Elle était équipée de pneus lumineux et transparents développés spécialement par Goodyear.
Salon
16 - Développé par Jim Street et le légendaire designer automobile George Barris, la Golden Sahara II était une plateforme destinée à tester de nouveaux systèmes électroniques. Elle était équipée d’un système de contrôle avec un levier de commande inspiré de l'aviation pour l'accélération, le freinage et la direction et d’un système de freinage automatique utilisant des capteurs pour détecter d’éventuels objets sur la trajectoire de la voiture. Goodyear avait développé les pneumatiques de cette voiture en utilisant du Neothane, une forme translucide de caoutchouc synthétique, comportant un éclairage interne pour briller. Cette étude s'inscrivait dans le cadre d'une recherche plus vaste menée par Goodyear sur la possibilité de créer des pneus qui pourraient aider à améliorer la visibilité par mauvais temps ou qui pourraient être câblés pour s’illuminer en cas de freinage.
Salon
17 - Tesla a fait l'impasse sur le Salon de Genève cette année, toutefois chez le manufacturier de pneumatiques Vredestein, l'unique Shooting Break Tesla imaginé par Remetzcar pour un client néerlandais se laisse admirer. Ce modèle a été développé à partir d'une Tesla Model S P85.
Salon
18 - Les étudiants de l'école Espera de Franco Sbarro présentent dans l'arène de Genève quelques étonnants prototypes issus de leur travail, ici nous avons le roadster Sbarro Miles. Ce concept est une réinterprétation des voitures d'Indy Car ayant usé l'asphalte des plus grands circuits ovales des Etats-Unis entre 1960 et 1970. Ce concept biplace qui à était réalisé en 40 jours, est animé par un 6 cylindres en ligne suralimenté de 300 CV.
Salon
19 - Tous les étudiants de l'école Espera Sbarro de Montbéliard ont traduit et construit en seulement 60 jours, leur vision de la voiture de course homologuée pour la route. Les lignes pures et athlétiques de la Renner sont inspirées du prototype Porsche 904 homologuée pour la route. Le moteur de 300 CV est en position central arrière et le poids est contenu à 940 kg, pour rester dans l'esprit.
Salon
20 -
Salon
21 - Le petit constructeur italien Puritalia débarque à Genève avec sa Berlinetta.
Cette berlinette hybride est animée par un V8 de 5.0 Litres à compresseur placé sous le capot l'avant, et de deux moteurs électrique pour les roues l’arrières. La Berlinetta offre ainsi 965 ch et un couple exceptionnelle de 1248 Nm, le 0 à 100 km/h tombe en 2.7 et à cette vitesse il faut 31 mètres pour s’arrêter. Le mode 100 % électrique autorise 20 km d'autonomie.
Salon
22 - A l'intérieur de la Berlinetta, la fibre de carbone et le cuir prédomine.
Salon
23 - La marque transalpine annonce que la Berlinetta sera produite à 150 exemplaires.
Salon
24 - Le jeune constructeur zurichois Piëch Automotive présente en première mondiale, une nouvelle voiture de sport suisse 100% électrique, la «Piëch Mark Zero».
Salon
25 - Le design de la «Piëch Mark Zero» est inspiré des voitures de sport des années 1960 et 1970. Le mode 100 % électrique offrirait une autonomie de 500 km et la batterie, d'origine chinoise, pourrait regagner 80 % de sa charge en moins de 5 minutes !
Remonter