Accueil PixAuto.net Agenda PixAuto.net Contact PixAuto.net Facebook

89e Geneva International Motor Show - Nos coups de coeur - 3/6

Salon
51 - La célèbre marque espagnole de voitures de luxe Hispano Suiza, nous reviens avec « Carmen », une supercar 100 % électrique dont les lignes s'inspirent du modèle H6C Dubonnet Xenia de 1938.
Salon
52 - Nommée en l'honneur de Carmen Mateu, petite-fille du fondateur d’Hispano Suiza, ce nouveau modèle au look retro est l'expression ultime du design d'inspiration classique et de la technologie de nouvelle génération.
Salon
53 - La firme à la cigogne devrait produire à seulement 19 exemplaires la luxueuse supercar électrique Carmen.
Salon
54 - C'est sous cet angle qui dévoile les roues arrières carénées, que la ressemblance de la Carmen avec son aïeul est la plus flagrante.
Salon
55 - Hispano Suiza K6.
Entre 1904 et 1946, Hispano Suiza a construit plus de 12 000 voitures de luxe et 50 000 moteurs d'avion.
Salon
56 - Le fabricant français Devinci propose des roadsters inspirés des voitures des années 30. Le DB-718 Brigitte offre en 100 % électrique une autonomie allant de 150 km à 230 km.
Salon
57 - Parmi toutes ces voitures électriques qui s’exhibe au Palexpo, la Gumpert Nathalie Race attire les regards. Nous devrions retrouver ce bolide aux coudes à coude avec des Tesla S P100D, Audi e-tron , ou la Porsche Taycan, dans la série de courses EPCS approuvée par la FIA. La saison d'ouverture de l'EPCS devrait avoir lieu à la fin de cette année ou au début de 2020, avec des courses prévues au Royaume-Uni, en France, au Portugal, en Espagne, en Allemagne, aux Pays-Bas et dans d'autres pays.
Salon
58 - La version de course de Roland Gumpert est dotée d’une transmission renforcée de 600 kW (~815 ch), de quoi accélérer de 0 et 100 km/h en environ 2 secondes et filer à 300 km/h.
Salon
59 - Le concept de la Gumpert Nathalie est propulsée par quatre moteurs électriques de 400 kw, alimenté par une pile à combustible à haute température. Cette pile à combustible est alimentée par de l'hydrogène qui est produit par un mélange d'eau et de méthanol, de façon a minimiser les dangers de l'hydrogène. A 80 km/h l'autonomie serait de 850 km. Toutefois, ce bolide offre une accélération pratiquement ininterrompue jusqu'à 300 km/h et passe le 100 km/h en seulement 2,5 secondes.
Salon
60 - Le carrossier italien GFG Style, des initiales des designers Giugiaro père (Giorgietto) et fils (Fabrizio), expose un coupé 100 % électrique biplace Kangaroo Leggera capable d'être aussi à l'aise sur un circuit qu'en tout-terrain.
Salon
61 -
Salon
62 - Rimac est de retour à Genève avec une nouvelle déclinaison de son hypercar C-Two.
Salon
63 -
Salon
64 -
Salon
65 - Engler F a créé sa propre catégorie de véhicules : la Superquad. Elle accélère de 0 à 100 km/h en moins de 3.0 secondes pour une vitesse de pointe de plus de 350 km/h. Avec sa puissance de 850 ch et son poids à vide de 850 kg, la F.F Superquad entre dans le club 1/1 pour le rapport poids/puissance.
Salon
66 - Le constructeur suisse expose son nouveau quadricycle Quadro Qooder qui partage son architecture avec le eQooder qui est électrique. Le eQooder atteint une puissance maximale de 45 kW (60 ch) et un couple maximal de 110 Nm, soit près de deux fois la puissance et trois fois le couple du Qooder thermique, l'autonomie serait de 150 km. Ca reste a confirmer, mais le permis moto semble indispensable pour conduire ce quatre roues !
Salon
67 - Harley-davidson Luminor by Holy-Spokes.
Salon
68 - Holy Star By Holy-spokes.
Salon
69 -
Salon
70 - Norman Custom Sachs by Holy-Spokes.
Salon
71 - Nobe 100 EV.
Ce trois roues électrique à transmission intégrale dispose d'une autonomie de 270 km pour une vitesse de pointe de 110 km/h. Il est fabriqué à la mains en Estonie.
Salon
72 -
Salon
73 - On raconte que Carlo Abarth demandait des ciseaux et du carton quand il avait une idée pour le design d’une future voiture. On ne sait pas si l’histoire est vraie mais il est sûr qu’Abarth alignait probablement toujours les plus beaux véhicules des circuits. A Genève quelques une de ses plus belles créations étaient présentées pour les 70 ans de la marque au Scorpion. Par exemple, ces deux Simca-Abarth, une 1300 de 1963 et une 2-mila de 1965. Le fondateur de la collection Engelbert Möll entretient une relation très particulière avec la 1300. Ce fut en effet sa toute première voiture de course neuve et surtout la voiture avec laquelle il commença sa carrière de course en tant que pilote Abarth officiel. En 1963, il remporta avec ce modèle les huit courses dont il prit le départ. La voiture n’a jamais été restaurée et dispose d’une patine unique en son genre. Toujours dotée d’une puissance de 208 chevaux pour seulement 675 kilogrammes, la 2-mila a d’abord remporté des succès au Brésil avant d’arriver en Suisse après un passage par l’Italie.
Salon
74 - Abarth 2000 (SEO 21) Spider de 1971 et une Abarth 3000 (SEO 22) Sport prototype de 1970
Salon
75 - Abarth 750 Spider Zagato de 1957 et une Fiat-Abarth 1000 TCR Radiale, Groupe 5 de 1968.
Remonter